Département Génie Electrique

Directeur du département : Pr SAMI HASSINE      sami.hassine@عنوان البريد الإلكتروني هذا محمي من روبوتات السبام. يجب عليك تفعيل الجافاسكربت لرؤيته.

La spécialité Génie Electrique de l’ENIM assure une formation d’ingénieurs pluridisciplinaire dans le domaine des systèmes électriques. Les deux premières années assurent la formation de l'ingénieur polyvalent ayant le niveau de compétence minimal lui permettant d’intégrer tous les métiers de l’ingénieur en génie électrique : études avancées, recherche et développement, bureau d’études, méthodes et essais, instrumentation, qualité, production et maintenance, affaires, technico-commercial. La troisième année assure la sous-spécialisation dans l'une des 5 options suivantes :

  • Electronique Avancée et Nouvelles Technologies (EANT) :

A l'issue de cette formation, l'élève ingénieur sera mieux placé que les autres pour occuper le poste d’ingénieur dans le domaine de la conception de circuits intégrés, des systèmes électroniques et des systèmes embarqués tels que les systèmes sur puce (SoC), pour des applications diverses principalement dans les secteurs du biomédical, des télécommunications, de la robotique et de l’aéronautique.

  • Systèmes Electriques et Energies Renouvelables (SEER) :

 A l'issue de cette formation, l'élève ingénieur sera mieux placé que les autres pour occuper le poste d’ingénieur dans le domaine de la production et la maitrise de l’énergie électrique, de la commande de machines   électriques et de systèmes d’énergies renouvelables multi-sources à l’instar des sociétés de production de l’électricité.

  • Supervision des Automatismes Industriels (SAI) :

A l'issue de cette formation, l'élève ingénieur sera mieux placé que les autres pour occuper les postes de chef de production, de responsable maintenance, de responsable logistique et de responsable qualité dans les divers secteurs industriels où le besoin de commande, contrôle et supervision des systèmes automatisés de production.

 

  • Informatique Industrielle et Instrumentation (III):

A l'issue de cette formation, l'élève ingénieur sera mieux placé que les autres pour occuper le poste d’ingénieur dans le domaine de l’informatique et des technologies de l’information, du traitement d’image et de l’instrumentation, pour des applications diverses dans les secteurs de l’automobile, la robotique et les systèmes de sécurité.

  • Modélisation et Commande de Processus (MCP) :

    A l'issue de cette formation, l'élève ingénieur sera mieux placé que les autres pour occuper le poste d’ingénieur recherche et développement dans les divers secteurs de l'industrie chimique, biologique, pharmaceutique et agroalimentaire, où la nécessité de modélisation, d’analyse et de commande de processus complexes.