Nouveautés

L’école

Départements

Formation

Recherche

International

École doctorale

La vie au campus

4C

Doctorat: Génie Énergétique
Identification du parcours
Nom proposé du diplôme de doctorat
هندسة الطاقة
En langue Arabe
Génie Energétique
En langue Française
 
En d’autre langue (si c’est nécessaire)
Rattachement du parcours
Science et Technique de l’Ingénieurs
Domaine de formation 
Génie Energétique
Mention
Génie Energétique
Parcours
Motifs et justificatifs pour la création d'un certificat
Présentation générale
Cette formation doctorale en Génie Energétique est organisée au sein de l’école doctorale Sciences et Techniques pour l’Ingénieur (STI) de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir (ENIM) relevant de l’université de Monastir. En effet, depuis 1995 l’ENIM est habilitée à former des étudiants en mastère et depuis 1997 en Doctorat Génie Energétique. Les moyens humains et matériels ainsi que l’expérience acquise durant ces années dans le domaine de la formation doctorale permettent largement de continuer cette formation au sein de l’ENIM.
 
Les activités de recherche développées à l’ENIM concernent pratiquement toutes les composantes de la discipline Génie Energétique à savoir : transfert de chaleur et de masse dans les milieux poreux ou non, dans les écoulements mono ou polyphasiques, dans les milieux réactifs ; instabilités hydrodynamiques et thermiques, écoulements laminaires et turbulents, étude numérique et expérimentale de ces écoulements, Thermodynamique des procédés et processus, froid solaire, énergies nouvelles et renouvelables, thermique de l’habitat, etc... Ces axes de recherche s’insèrent bien dans cette optique en formant des chercheurs qui contribueront à dynamiser les activités de Recherche et Développement (R&D) à l’ENIM.
Objectifs de la formation
Cette formation vise :
 
une formation à la recherche scientifique,
un approfondissement des connaissances aussi bien théoriques que pratiques en génie énergétique ;
une ouverture sur les applications concrètes dans le domaine énergétique à tous les niveaux dans les secteurs industriels innovants.
 
Pour ces diverses raisons, compte tenu de l’intérêt national de cette thématique et pour renforcer la formation doctorale en cours, l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir souhaite renouveler son habilitation à délivrer le Diplôme de Doctorat en Génie Energétique conformément aux nouvelles dispositions du régime LMD.
Perspectives scientifiques et professionnelles de la formation
Les principales perspectives de cette formation sont :
 
Former les formateurs par la recherche
Développer de compétences de haut niveau scientifique dans le domaine de l’énergie.
Promouvoir les énergies renouvelables
Conditions d’accès à la formation
Les conditions d’accès sont conformes à la note de cadrage de la thèse de doctorat du régime LMD. Cette formation est alors ouverte au titulaire d’un mastère ou d’un diplôme d’ingénieur en Génie Energétique ou autre diplôme (bac + 5) équivalent et validé par la commission de doctorat et d’habilitation en Génie Energétique de l’ENIM.
Cours de doctorat
 Les doctorants sont des jeunes chercheurs dont l’objectif principal est de mener à bien un projet de recherche. La rédaction de la thèse constitue une partie non négligeable dans la formation doctorale. Ce travail, qui est lui-même formateur, exige beaucoup de temps et de disponibilité de la part du doctorant. Les enseignements qui seront offerts à ce niveau permettent de conforter le niveau scientifique et de recherche du doctorant. Les objectifs principaux de ces cours de doctorat sont :
 
 compléter la formation antérieure,
 approfondir et élargir la culture scientifique des doctorants,
 ouvrir les doctorants à des techniques visant à faciliter leur insertion professionnelle  en tant que docteur.
 
Comme il est indiqué dans la note de cadrage, ces enseignements prennent nécessairement des formes variées. On distingue des modules de formation scientifique et des modules de formation professionnelle et d’insertion. L’ensemble de ces cours de doctorat seront répartis selon trois types de formation.
Formation transversale (F1)
La formation transversale s’appuie sur des modules qui seront proposés chaque année à tous les doctorants et visant à leur apporter une formation transversale utile durant la période de la préparation de la thèse. Cette formation permet également un soutien pour leur insertion professionnelle. Dans ce cadre, on propose les formations suivantes :
Intitulé de la formation
Validation
Crédit
Communication scientifique (rédaction d’un article, présentation orale d’une communication) 
Attestation
1
Développement des capacités à communiquer et à ménager (TOEIC, TOEFL) 
Présence
2
TOEIC (650 points)
3
TOEFL (65 points)
3
Edition scientifique de documents (Tex, Latex)
Attestation
1
Pédagogie universitaire
Présence
2
Doctorales
Attestation
1
Participation à l’organisation d’une manifestation scientifique 
Attestation
1
Le doctorant doit comptabiliser 08 crédits pour valider cette formation.
Formation spécifique en Génie Energétique (F2)
Cette formation s’appuie sur les cours de l’ancien master en Génie Energétique et sont obligatoires pour tous les doctorants inscrits en thèse. Le doctorant doit comptabiliser 12 crédits.
 
Le doctorant qui a suivi un de ces cours durant sa formation initiale peut en demander la validation à la commission de thèse. L’école doctorale lui attribue dans ce cas le crédit correspondant. Ces modules d’enseignement spécifique sont :
Intitulé du cours
Charge horaire présentielle et crédits co
Examen et crédits correspondant
rrespondant
 
Enseignant
 Les énergies renouvelables
 
15h
1
2
H. Mhiri
Turbulence
15h
1
2
Maher Ben Chiekh
Rayonnement dans les milieux semi-transparents
15h
1
2
N. Daouas / K. Slimi
Méthodes de calcul numérique
15h
1
2
Dhahri Hacen
Mécanique des fluides avancée
15h
1
2
  1. Jemni
Techniques expérimentales avancées en mécanique des fluides
15h
1
2
H. Ben Aissia
 Formation optionnelle (F3)
Cette formation prend nécessairement des formes variées (cours, conférences, séminaires, écoles…). Les thèmes proposés peuvent changer d’une année universitaire à une autre selon la disponibilité des formateurs, l’opportunité d’organisation des manifestations scientifiques, les projets de recherche en thèse dans les UR et les Labos… Les thèmes seront choisis par les directeurs des thèses pour satisfaire la formation des doctorants qu’ils encadrent. Le doctorant doit comptabiliser 10 crédits.
Thème
Crédit
Validation
 (A convenir par l’enseignant)
Enseignant
Transferts thermiques avec changement de phase
2
 
H Mhiri / J. Sghaier
Plasmas industriels
2
:
K.Charrada
Combustion
2
:
R.Said / H.Ben Ticha
Détermination expérimentale des caractéristiques thermo physiques
2
:
A.Jemni / F. Mzali
Méthodologie de la recherche expérimentale
2
:
CH. Bouraoui
Thermodynamique avancée
2
:
  1. Bellagi
Acoustique
2
:
!
magnétohydrodynamique
2
:
M. N. Borgini
Aérodynamique
2
:
M. N. Borgini
Instabilités dans les écoulements
2
:
M. Ben Cheikh
Ecoulements poly phasiques
2
:
A.Mhimid
Etude des transferts de chaleur et de masse en milieu poreux
2
 
A.Mhimid
Critères de validation des 30 crédits :
Pour valider les cours de doctorat, le doctorant doit remplir les conditions suivantes :
 
            capitaliser 08 crédits en F1,
            valider 12 crédits en F2.
            obtenir 10crédits en F3.
            avoir : F1 + F2 + F3 =30 crédits
Dispositions particulières
1. Les étudiants qui ont réussi la partie théorique (1ere année mastère) de l’ancien régime et ont suivi la formation en pédagogie universitaire sont considérés avoir validé 20 crédits :
 
F1 = 02 crédits
 F2 = 12 crédits
 F3 = 06 crédits
           
2. Les étudiants qui ont obtenu le diplôme de mastère de l’ancien régime, sont considérés avoir validé  les 30 crédits :                                                                           
Garanties et critères nécessaires pour l’habilitation
 Etablissement habilité à attribuer le diplôme de mastère de recherche ou autres diplômes parmi ceux mentionnés dans l’article 5 du décret n° 45 de l’année 2013 et relatif au doctorat
L’ENIM assure la formation d’ingénieur (Bac+5) dans quatre disciplines à savoir : Génie Energétique, Génie Electrique, Génie Mécanique et Génie Textile. La formation doctorale en Génie Energétique apporte aux étudiants du département de Génie Energétique une opportunité d’étendre leur connaissance dans le domaine de l’énergie et de former des formateurs par la recherche.
Ressources humaines pour l’encadrement des doctorats
L’équipe d’enseignants chercheur intervenant à l’enseignement et l’encadrement des doctorants est composé de 18 enseignants corps A (Prof. Et MC) dont douze appartiennent à l’établissement demandeur d’habilitation. La liste de cette équipe et donnée dans l’annexe 1.
Structure de recherche d’accueil
Les doctorants de la formation doctorale en Génie Energétique sont au nombre de 128. Ils sont répartis sur plusieurs structures de recherche. Une liste exhaustive de ces structures est donnée dans l’annexe 2.
Ecole doctorale
L’École Doctorale « Sciences et Techniques pour l’Ingénieur » (EDSTI) est une structure de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir, Université de Monastir. L’ED s’appuie principalement sur quatre laboratoires et quatre unités de recherche qui ont la responsabilité d’élaborer des projets de recherche aux doctorants. Elle recouvre principalement des disciplines scientifiques des sciences de l’Ingénieur dans les domaines de Génie Mécanique, Génie Electrique, Génie Energétique et Génie Textile. 
Equipements scientifiques et pédagogiques
Etablissement
Equipements scientifiques et pédagogiques
ENIM
Unité de Recherche de Service Commun (PIV)
ENIM
Outils de calculs numériques : commerciaux (fluent, TRNSYS, ..) et locaux
ENIM
Equipement de caractérisation thermo physique des matériaux
ENIM
Soufflerie subsonique à boucle ouvert
ENIM
Soufflerie à boucle fermée
ENIM
Champs de capteurs PV (avec et sans suivi solaire)
ENIM
Canal hydraulique
ENIM
Station Météo (vitesse’ de l’air, Température ambiante, flux solaire global et diffus sur plan horizontal)
 
Annexe N° 1
 
Liste de l’équipe pédagogique intervenante dans l’encadrement des doctorants
 
Université de : Monastir
Etablissement : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir
Diplôme : Doctorat en Génie Energétique
Enseignants appartenant à l’établissement
Nom et Prénom
Grade
Spécialité
1
Ahmed Bellagi
Prof. Emérite
Génie Chimique
2
Abdelmajid Jemni
Professeur
Génie Energétique
3
Hatem Mhiri
Professeur
Génie Industriel
4
Habib Ben Aissia
Professeur
Génie Energétique
5
Abdallah Mhimid
Professeur
Génie Energétique
6
Mohamed Naceur Borjini
Professeur
Génie Energétique
7
Faouzi Askri
M. Conférences
Génie Energétique
8
Naouel Daoues
M. Conférences
Génie Energétique
9
Maher Ben Cheikh
M. Conférences
Génie Energétique
10
Jalila Sghaier
M. Conférences
Physique
11
Hacen Dhahri
M. Conférences
Génie Energétique
12
 
 
 
Enseignants appartenant à d’autres établissements de l’université
Nom et Prénom
Grade
Spécialité
Etablissement
1
Rachid Said
Professeur
Génie Energétique
IPEIM
2
Kamel Charrada
Professeur
Physique
IPEIM
3
Nejla Mahjoub
Professeur
Génie Energétique
IPEIM
4
Fayçal Ben Nejma
M. Conférences
Physique
IPEIM
5
Foued Mhiri
M. Conférences
Génie Energétique
IPEIM
Enseignants appartenant à d’autres universités
Observation
Université
Etablissement d’origine
Spécialité
Grade
Nom et Prénom
 
Sousse
ISTL Sousse
Physique
Professeur
Khalifa Slimi
1
 
Annexe N° 2
Liste des structures de recherche d’accueil
 
Université de : Monastir
Etablissement : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir
Diplôme : Doctorat en Génie Energétique
Structures de recherche
Etablissement
Enseignants chercheurs de la structure
Laboratoire de recherche des systèmes thermiques et Energétiques,
ENIM
 
A. Jemni, A. Mhimid, F. Askri, M. Ben Cheikh, H. Dhahri, F. Mhiri, K. Slimi, H. Bet Ticha, Samia Ben Nasrallah,
Unité de recherche de Thermodynamique et de Thermique des Procédés,
ENIM
 
A. Bellagi, H. Mhiri, J. Sghaier, W. Kriaa
Unité de recherche de Métrologie et des Systèmes Energétiques,
ENIM
 
H. Ben Aissia, M. N. Borgini, N. Daouas,
Laboratoire de Génie Mécanique
ENIM
N. Mahjoub
Unité de recherche d’Etudes des Milieux Ionisés et Réactifs,
IPEIM.
 
R. Said, K. Charrada, F. Ben Nejma
Laboratoire de Recherche Energétique et Transferts Thermique et Massique.
 
FST.
S. Ben Jabrallah
Unité de recherche Energétique et Environnement
 
ENIT
F. Zaghrouba, E. Nehdi
Centre de Recherche et Technologie de l’Energie (CRTEN), Bordj Cedria
 
CRTEn
L. Dahmani
Unité de Recherche de Matériaux, Energie et Energie Renouvelable
FS Gafsa
A. Omri, R. Ben Youness
Unité de Recherche Micro Electro Thermal Systems
ENIS
K. Halouani
Laboratoire de Recherche Matériaux, Mesures et Application
INSAT
M. Ch. Zaghdoudi